Kisangani : Le mouvement « les Katumbistes Non Silencieux » en campagne de soutien à Moïse Katumbi

Récemment lancée dans la province de la Tshopo, plus précisément à Kisangani, les Katumbistes Non Silencieux, une association sans but lucratif, a démarré dimanche 06 février 2022, une campagne d’adhésion massive, visant essentiellement le soutien des jeunes Boyomais aux valeurs sociopolitiques prônées par Moïse Katumbi.

C’était à l’issue d’une grande conférence organisée devant les étudiants des différentes institutions de l’ESU, dimanche, à la cité Toengao, au campus central de l’UNIKIS.

Dans cette perspective, le coordonnateur provincial des Katumbistes Non Silencieux, Nondo Josué a révélé que cette sensibilisation vise notamment à « améliorer la façon dont les jeunes soutiennent les hommes politiques », Ainsi, cette mission, qu’il qualifie de « salvatrice pour la classe politique », est née d’un constat selon lequel « en majorité, les jeunes sont manipulés par les hommes politiques ».

« Parmi les objectifs de notre association, c’est lutter contre les antivaleurs. C’est que nous voulons, c’est construire un Congo plus beau qu’avant », a-t-il ajouté.

Dans cet ordre d’idées, des stratégies, avec approbation de tous, ont été mises en place.

« Nous travaillons en deux volets. Sur le plan social et sur le plan politique ». À en croire les idées assorties de cette rencontre, les actions philanthropiques de grande envergure se pointent à l’horizon. L’encadrement des jeunes désœuvrés, des créations d’unités des productions viendront appuyer leur vision.

Ainsi, toutes les communes de la ville sont désormais ciblées. Un appel à l’adhésion est lancée. « À la jeunesse de se joindre à nous. Ensemble, soutenons les idées de Moïse Katumbi », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « Je lance l’appel à tous les jeunes, intellectuels ou pas, de venir adhérer au mouvement. Avec l’idée de notre visionnaire, c’est d’abord la jeunesse et les femmes. Avec la jeunesse, nous sommes la force d’aujourd’hui et la force de demain », a déclaré Peter Katumwa, chargé de la jeunesse estudiantine dans Ensemble pour la République/Tshopo.

Précisons qu’à la fin de la dite conférence, au moins 20 étudiants ont accepté d’être Katumbistes Non Silencieux.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.