Kisangani: le centre d’études « École, Métiers pour tous » lance un programme de formation en agriculture sans « machettes »

Le Centre d’Études “École, Métiers pour tous ” (CEEMT), situé sur la 2ème avenue, bloc Saïo, dans le Quartier des Musiciens en commune de la Makiso, a lancé officiellement ce samedi 10 avril 2021 son programme de formation professionnelle et en agriculture sans machette pour le développement durable. C’était en présentiel des personnalités politico-administratives dont le gouverneur de province représenté par son conseiller, Didier Shafiko, les différentes couches, membres de cette organisation non gouvernementale et les professionnels de médias de la ville de Kisangani.

Partant de l’hypothèse selon laquelle « aucune famille ne peut éduquer des enfants affamés et mal instruits » d’une part et constatant les « conditions de vie de la population Congolaise et boyomaise en particulier, le taux croissant de pauvreté et la place qu’occupe la RDC parmi les pays plus pauvres malgré sa faune et flore convoitées par le monde » entier d’autre part, le CEEMT a réfléchi sur les moyens pour diminuer tant soit peu la pauvreté dans une partie de la république, dont la province de la Tshopo.

Pour y arriver, cette organisation compte mettre en place de mécanismes, sans demander des moyens au gouvernement, visant à exécuter une agriculture sans machettes.

On va enlever la machette dans nos champs. Nous allons faciliter nos paysans à utiliser les tracteurs sans la participation ni gêner les budgets de l’État congolais. » a argué Mr Ramazani, coordonateur du CEEMT.

Et d’insister :


Nous demandons l’audience avec les autorités pour échanger afin que nous puissions collaborer dans ce programme. »

Ce programme reposant sur l’Apprentissage gratuit, École sans échec, Agriculture ainsi que la Gratuité et travail pour tous, a permis à plusieurs jeunes de produire, à travers les activités pratiques du programme dont les premiers rendements évalués à 65% et se former en agriculture.

Dans le domaine de l’éducation, le CEEMT forme et rattrape les enfants et adultes analphabètes à travers son sous-programme : ÉCOLE SANS ÉCHEC, et compte déjà 80% d’enfants en maternelle, et 65% d’adultes analphabètes qui peuvent bien lire, et de tous, 45% savent bien écrire.

Dans son programme de la lutte contre la pauvreté, le Centre d’Étude “École et Métiers pour Tous” envisage l’autosuffisance alimentaire en cultivant 40 millions d’hectares en 3 ans au benefice de plus de 20 millions des Congolais dont les parents de 25 millions d’élèves et de former 18.750 spécialistes a travers les 750 territoires du pays a raison de 25 specialistes par province.

Gratius WANDJA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.