Kisangani : L’Asbl ADIT à la rescousse des vieillards, leurs locaux “vétustes” en pleine réhabilitation

Les hospices des vieillards, sur la 16ième avenue, dans la commune Tshopo, à Kisangani, sont en cours de réhabilitation. Une immense action mise en œuvre par l’Association pour le Développement Intégral de la Tshopo, (ADIT Asbl), dans l’optique de contribuer au bien être social, culturel et environnemental de la Province de la Tshopo.

À en croire le chargé des Bureaux d’études de cette ONG, les habitants des hospices ont vécu dans des conditions incommodes pendant de nombreuses années. Cette réhabilitation redonne, ainsi, de l’euphorie à ces personnes qui souvent sont abandonnées.

« Nous voulons mettre les personnes de troisième âge dans des bonnes conditions de vie parceque nous sommes tous appelés à devenir des vieillards. Les personnes de troisième âge abandonnées par leur famille ou leurs enfants, l’endroit propice pour eux, c’est ici. Donc ils doivent retrouver les conditions normales de vie, une bonne sécurité », a-t-il argué.

L’on peut déjà constater sur le terrain des avancées significatives de ces travaux. Déjà des nouvelles tôles ont été placées sur bâtiment. La démolition de certains murs a été faite, car, tout le bâtiment était presque fissuré. Les locaux dans lesquels ces personnes de troisième âge vivent sont tellement anciens, par conséquent vétustes, les travaux de protection des fondations sont en cours.

Selon notre source, les travaux sont exécutés sur fond propre de l’association. N’attendant rien comme partie, des membres vivant en Europe et à Kisangani ont pu réaliser environ 6.500$ pour le lancement de cette œuvre caritative.

« Nous exécutons ces travaux avec nos moyens propres. Nous n’avons pas eu un financement ou une subvention venant de quelque part. Les cotisations de membres qui sont en Europe, ici à kisangani, soutiennent cette réhabilitation ».

S’agissant de la durée des travaux, rien n’est confirmé, toutefois selon, Congo Béton, l’entreprise qui exécute les travaux, dans moins de 60 jours, les pensionnaires de ce bâtiment pourront y revenir.

Par ailleurs, l’association pour le développement Intégral de la Tshopo prévoit un don des matériels et médicaments au centre de santé réservé aux bénéficiaires de cette réhabilitation. D’autres actions en faveur de toute la province sont prévues, l’apprend-t-on.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.