Kisangani: Jean-Louis Alasso met en garde les élèves finalistes

À l’avant dernier jour des examens d’État qui se déroulent sur l’ensemble du pays depuis le lundi 30 août 2021, le maire de la ville de Kisangani met en garde les élèves finalistes du secondaire.

Dans un communiqué de presse parvenu à Kis24.info, Jean-Louis Alasso souligne que tout celui qui osera organiser une manifestation troublant l’ordre public après ces épreuves aura bel et bien sa part et la police s’occupera de lui.

Ainsi, le traditiopnnel succès de la fin des Examens d’État ne sera pas chaleureux, cette fois, à Kisangani. Le maire Jean-Louis ALASSO s’en va déjà en guerre contre les finalistes.

Aucune manifestation n’est autorisée sur la voie publique après le déroulement des Exétats… Notre devoir est de protéger les enfants. » indique le Maire de Kisangani.

Tous les ans, des finalistes s’accaparent les artères de Kisangani pour manifester leur allégresse de finir les études. Cependant, ces mouvements connaissent parfois des débordements surprenables. Des filles finalistes manifestent à moitié nue et des garçons s’apprennent aux boissons fortement alcoolisées. L’an dernier, plusieurs finalistes avaient été arrêtés par la police pour des mêmes faits.

DavidGaston MUKENDI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.