Kisangani/Hausse du prix des carburants : En colère, les conducteurs moto paradent les grandes artères

Exaspérés, les conducteurs Taximoto ont pris d’assaut le boulevard du 30 juin et plusieurs autres grandes artères de la ville de Kisangani, tôt dans la matinée de ce mercredi 16 février 2022.

À la base de leur ras-le-bol, la montée, qu’ils jugent exagérée du prix de carburant, depuis quelques jours. À en croire ces conducteurs, le matin de ce mercredi, un litre d’essence qui se négociait à 2700 FC s’est vendu à 3000 FC. Une surprise désagréable pour eux.

Sans mémo, ni banderoles, aucune destination finale, ils sillonnent les rues de Kisangani, l’IBTP à la mairie, siégeant dans de coins populaires, notamment le rond-point du canon. Au cours de leur manifestation, ils empêchent la circulation et interdisent leurs collègues Taximans toute activité liée au transport en commun.

Selon eux, rien n’explique jusqu’à présent ce prix exorbitant du carburant. Et aussi, ils accusent les stations services étatiques de la vente exclusive aux somaliens, à leur détriment. Une affirmation contredite par un des gérants de la station ENGEN que nous avons rencontré.

Selon lui, le prix est et reste à 2450 FC, comme l’a arrêté le ministre de l’économie nationale.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.