Kisangani/Forum citoyen à Kabondo: le nouveau « code de la famille » vulgarisé en faveur des femmes et jeunes filles paysannes

Les femmes et jeunes filles paysannes venues de différentes organisations féminines de la commune Kabondo ont été sensibilisées ce vendredi 12 Mars 2021 sur les innovations de certains articles contenus dans le nouveau code de la famille, promulgué en 2016.

La vulgarisation de ce nouveau code de la famille a eu lieu dans la grande salle du foyer social de la commune Kabondo dans la ville de Kisangani (Tshopo). Une activité organisée par l’ONGD Congo en Images dans le cadre du programme voix et leadership féminin avec l’appui des affaires mondiales du Canada.

Au cours de ce forum citoyen, maître Lauriane Kolongo, facilitatrice principale a invité les femmes à la maîtrise et à l’appropriation de chaque article du nouveau code de la famille pour mieux revendiquer leurs droits. Elle a également relevé certaines barrières qui entravent l’épanouissement de la femme congolaise plus particulièrement de celle de la Tshopo, parmis lesquelles, énumère-t-elle : l’ignorance, l’analphabétisme, la religion et les uses et coutumes.

La facilitatrice de ce forum social a recommandé à l’État de mettre encore des mécanismes en place qui viseraient de vulgariser plus étroitement le nouveau code de la famille et de le traduire en toutes les langues nationales pour permettre l’accès à tout le monde.

Et Aux femmes, de « s’investir et de s’impliquer dans la sensibilisation pour sortir la femme dans son ignorence. »

Pour le coordonnateur de CIM, Coppens Lusuna, les moments sont très précieux pour vulgariser le code de la famille et promet de continuer cette campagne à travers le noyau qui existe déjà. Il va mener la sensibilisation sur les nouveaux articles contenant dans le nouveau code de la famille. Il promet aller même dans le fin fond de la province de la Tshopo afin qu’on assiste à un changement de comportement dans les jours avenirs.

L’activité organisée dans le cadre du projet voix et leadership féminin se spécifie à travers le mois phare, celui de la célébration du mois de mars dédié à la femme. L’ONG Congo en Images compte mener multiples activités à ce mois pour mettre la femme en honneur et devant ses responsabilités immenses.

Nicole ETETE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.