Kisangani: CODEK va à la rescousse des usagers du croisement de la 8eme avenue et la 4eme trans à Kabondo

Autrement délabré et délaissé à son triste sort, le pont jeté sur le croisement de la 8eme avenue et la 4eme Trans dans la commune de Kabondo, en pleine ville de Kisangani, va revêtir de sa plus belle robe. D’ores et déjà, des travaux de réhabilitation ont commencé sur le lieu.

Une œuvre de cœur signée par la coordination pour le développement de Kisangani (CODEK), une plateforme sociale dirigée par un jeune visionnaire Fontaine Mangala. D’après lui, cet acte salvateur vise notamment à venir à la rescousse des usagers de l’axe routier cité ci-haut qui enregistre un grand nombre d’accident suite à la faible accessibilité.

« Cette réhabilitation fait suite aux multiples accidents enregistrés à cet endroit, par la vétusté de ce pont et l’absence des gardes-fous, départ et d’autre », a expliqué Fontaine Mangala, tout en déplorant un cas récent d’accident mortel et dégât matériel important.

« Le Mr décédé n’ayant vu les gardes-fous pendant qu’il conduisait la moto, pendant la nuit, était allé finir sa course en dessous du pont », témoigne-t-il.

Porteuse des projets ambitieux pour le développement de Kisangani, CODEK se mobilise autour des objectifs de développement dont :
• faire la promotion de l’entrepreneuriat et mettre en place des projets intégrateurs pour lutter contre la pauvreté.
• Encadrer et initier les jeunes dans la nouvelle citoyenneté.
• Encadrer et accompagner les femmes et filles mères dans l’apprentissage des différents métiers (couture, agriculture,…)
• Soutenir les activités culturelles et sportives des jeunes.
• Faire la promotion de la protection de l’environnement.
• Venir en aide aux plus démunis.

Au-delà de ces objectifs, elle Identifie les problèmes de la société ,concoit les projets, cherche les moyens et exécute les projets en faveur de la population.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.