Kisangani : Ce SOS en faveur de la population victime des pluies diluviennes dans trois communes

Dans un entretien accordé mercredi 23 mars 2022 à Radio Okapi, le chef de division provinciale des affaires humanitaires et solidarité dans la Tshopo, Antoine Lokandila, a suscité l’attention des autorités ainsi que les personnes de bonne volonté de pouvoir aider les sinistrés des pluies diluviennes produites au 13 et 14 mars dernier dans la ville de kisangani. Ils sont identifiés dans trois communes dont Tshopo, Mangobo et Kabondo.

Dr Antoine Lokandila explique comment les victimes de cette catastrophe naturelle sont complètement démunies. Elles ont perdu leurs maisons et ont été dépouillées de leurs biens de valeurs lors des secours par la population présente pendant le sinistre.

Trois personnes avaient perdu la vie, note-t-il, et une autre blessée grièvement. Voilà le bilan partiel qu’a causé cette catastrophe du 13 et 14 mars dernier dans certaines communes urbaines de kisangani.

Selon le chef de la division provinciale des affaires Humanitaires, les autorités sont déjà informées et les victimes n’attendent que leur intervention.

« J’ai écrit à son excellence Mr le Gouverneur depuis le 14 et jusque là je suis entrain d’attendre les dispositions qu’il va prendre pour aller assister quand même un tant soit peu en faveur de ces sinistrés », a-t-il confié à la Radio Onusienne.

Par cette même occasion, Dr Antoine Lokandila profite de plaider aussi pour l’assistance des déplacés des guerres venues de Komanda, en Ituri avec qui leur nombre est de 23.000 dont plus de 16.000 à Bafwasende et plus de 10 000 à kisangani et d’autres parts.

« Parmi eux , il ya des femmes enceintes, des enfants et aussi des vulnérables, des personnes malades qui sont entrain de traverser un moment très critique de leur vie sans assistance jusqu’à ce moment », déplore-t-il.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.