Kisangani: arrêt « brusque » des travaux d’assainissement des avenues Général Mulamba et Tabora !

Les travaux d’évacuation des immondices situées au croisement des avenues Général Mulamba et Tabora, dans la commune Makiso, ont été brusquement abandonnés. C’est le constat fait, ce lundi 12 avril, par les habitants et usagers de cette route.

Rencontrés par nos reporters, les usagers de cette route indiquent que l’arrêt est intervenu au lendemain du lancement de ces activités. Sans savoir la cause, Ces derniers présentent leur déception et appelle le gouvernement à la poursuite des activités.

Lorsqu’ils ont lancé ces travaux, j’étais tellement heureux. C’était un soulagement. Le chemin vers Beach Bac est toujours en état de délabrement très avancé. Maintenant, plus rien avance. Ça fait maintenant une semaine. Je n’ai pas beaucoup à dire, je demande aux autorités de continuer avec les travaux. Qu’elles aient la volonté d’asphalte les routes pour que la ville change. » a déclaré l’un des usagers sur Canal Orient TV.

Un témoin de l’événement du lancement s’étonne de cet arrêt car selon lui, c’est la prémice des activités à impact visible de la brigade d’assainissement. Tout en appelant le gouvernement à la reprise des travaux, il demande aux autorités compétentes de faire chaque chose à son temps.

C’est la brigade d’assainissement. Normalement, c’est leur premier test. Ils ont failli puisque ça fait déjà plus de 4 jours que les machines ne sont plus là. On (les autorités compétentes) doit lancer les activités quand on est prêt. Pas comme ça. » a-t-il déclaré à kis24.info

Lancé en présence de plusieurs autorités provinciales, le vidage de ces ordures avaient coïncidé avec le lancement officiel de la brigade provinciale d’assainissement, le 03 avril. Depuis là, aucune suite.

Toutes nos tentatives d’entrer en contact avec les responsables de ce projet sont restées vaines. Toute fois, Kis24.info y reviendra avec d’amples informations.

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.