Kinshasa : Les jeunes de la Tshopo se réjouissent de l’élection d’une femme à la tête de la province

Le regroupement des jeunes de la Tshopo vivant à Kinshasa se félicite de l’élection d’une femme à la tête de leur province. Ces jeunes l’ont fait savoir dans une déclaration publiée, jeudi 23 juin 2022, dans la capitale. Ils appellent les ressortissants de la Tshopo à l’unité autour de Mme Nikomba Sabangu pour le décollage de leur province.

Dans leur déclaration lue par leur porte-parole, Elie Bandombele, les jeunes de la Tshopo vivant dans la capitale « expriment leurs félicitations et leur soutien à Mme Nikomba Sabangu Madeleine pour relever les grands défis de leur province. »

Cette élection, poursuit le porte-parole, constitue la matérialisation de la vision salvatrice du président Félix Tshisekedi. Il appelle tous les fils et toutes les filles de la Tshopo à l’unité et la réconciliation et à la paix, en vue d’accompagner la nouvelle autorité pour le décollage effectif de la Tshopo.

MESSAGE DES JEUNES TSHOPOLAISE ET TSHOPOLAIS VIVANT À KINSHASA

C’est avec regret que nous avons suivi dans les médias un message lu par un groupe des jeunes réclamant de la société civile, alors qu’ils sont tous membres actifs de partis politiques du FCC qui combattent les actions du chef de l’État, son excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, président de la République, par une opposition sans fondement et ce , pour empêcher sa réélection malgré leur gestion calamiteuse du pays durant deux décennies.

Au regard de cette situation, nous condamnons fermement la légèreté avec laquelle ces jeunes désœuvrés et manipulés se sont attaqués a son excellence Eve BAZAIBA, Vice-premier Ministre et Ministre de l’environnement et développement durable, tout simplement par ce qu’elle prône la méritocratie, la paix , l’amour et l’unité, au détriment de la xénophobie, l’exclusion et la stigmatisation de la femme, pratiques interdites par la plus haute autorité de la République.

Contrairement à cette messe noire orchestrée par ces jeunes désœuvrés et manipulés, le souverain primaire de la TSHOPO croit et se reconnaît en la personne de son excellence Madeleine NIKOMBA SABANGU, gouverneure définitivement élue, avec qui , il communie avec avec enthousiasme.
Ce dernier qui a longtemps constitue le marchepied des politiciens à la base de cette cavale, porte et continuera à porter à cœur, cette brave dame dont les nombreuses réalisations palpables et actes charitables la font appeler affectueusement  » Mama wa roho  » de la tshopo . C’est pour cette raison que la population tshopolais a eu , a travers la marche de soutien organisé à l’occasion du prononcé de l’arrêt du conseil d’État, a réitérer son soutien indéfectible et a remercier chaleureusement le chef de l’État dont l’ordonnance d’investiture de ce ticket pour le décollage de la tshopo est attendue avec impatience.

C’est pourquoi, nous dénonçons encore publiquement toutes les manœuvres orchestre dans des laboratoires mafieux tendant à véhiculer les messages haineux et a donner à l’opinion l’impression d’une contestation a l’élection du ticket NIKOMBA – LENDONGOLIA. Or, ce ticket constitue l’espoir de toutes les couches de la population de la province de la tshopo , impatiente de voir ces nouvelles autorités pour les accompagner dans leurs lourdes charges d’amorcer le processus de développement de la province.

Aimer la TSHOPO, c’est aussi vivre les réalités locales de la tshopo au même titre que la population locale et non se terrer dans des villas luxueuse à Kinshasa.
Aimer la TSHOPO, c’est aussi investir dans la tshopo ensemble avec les enfants de la TSHOPO pour la création d’emplois.
Aimer la TSHOPO, c’est surtout arrêté de combattre les actions et réalisation du chef de l’État en faveur de cette partie de la République.

Que vive l’état de droit ;
Que vive la démocratie ;
Que vive l’indépendance de la justice
Que vive la patrie ;
TSHOPO il faut EBONGA
Nous vous remercions

 Fait à Kinshasa le 22 juin 2022

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.