Kasaï Central: la FondaTA va à la rescousse d’une centaine d’élèves « démunis »!

La fondation Tshilumba Alex (FondaTA) a ce samedi 05 décembre 2020 volé à la rescousse de plus de 150 élèves de l’école primaire Kamayi/Télécom de la localité Bandayi.

Il a été question dans l’assistance de ce week-end de distribuer premièrement les fournitures scolaires à ces bleu-blancs. ce don est constitué essentiellement des Cahiers, stylos, crayons de couleur, lattes et sachets plastiques.

À ceci, s’ajoute un dispositif de protection contre la COVID-19, désinfectants et masques à chaque élève.

Et en second, cette structure a remis un lot des fournitures et meubles de bureau à la direction de cette école.

Contacté par kis24.info Alex TSHILUMBA Coordinateur et Fondateur de cette fondation explique que « l’aide de ce jour est parti d’un constat amer tel que les enfants de cet établissement étudient dans les conditions difficiles et très déplorable, Assis à même le sol, les autres sans même des objets classics, exposé à des intempéries et sans moyen de protection contre la COVID19… »

Face à cette situation précaire, c’est vraiment inacceptable au 21ième siècle que les futurs cadres puissent évoluer dans un environnement de l’Antiquité pour suivre une leçon, face à cette médiocrité nous avons décidé d’intervenir urgemment avec les moyens des bords et cotisation des membres majoritairement étudiants » a-t-il poursuivi.

Un motif de joie pour les élèves et corps professoral qui ont formulé les recommandations à la FondaTA et autres intervenants humanitaires de l’espace National pour l’amélioration prochaine de leurs conditions.

Par la même occasion, la FondaTA a lancé un S.O.S aux personnes de bonne volonté pour aider cette école avec des bâches pour la construction des engares pouvant aider ses enfants à suivre les cours avec attention pendant la pluie ou le soleil accablant, les membres ont promis de faire un plaidoyer à qui de droit.

La FondaTA, cette jeune structure porte le nom de son Fondateur TSHILUMBA Alex, licencié en informatique
Ressortissant de l’Université de Bangalore en Inde actuellement étudiant inscrit de master en sciences informatiques à l’université de Varsovie.

De part son expérience en Asie, Tshilumba veut faire de cette structure une grande organisation humanitaire à caractère philanthropique et caritative.

Je ne croyais pas qu’en Chine les gens pouvaient souffrir mais nous étions contré par sensibilité à aider certaines personnes avec nos maigres moyens même 500 franc Congolais peut sauver une vie. » estime-t-il.

Corneille MUAMBA DIBONDO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.