Ituri: 27 miliciens dont un grand commandant de la CODECO neutralisés par les FARDC vers Iga Barrière

Après deux jours d’intenses accrochages menés par les forces loyalistes, du dimanche 21 mars au Lundi 22 Mars 2021, aux environs de Iga Barrière, l’arme loyaliste affirme la destruction massive des éléments du groupe armé CODECO, une milice mystico-religieuse. 27 rebelles ont été neutralisés, parmi lesquels un de leurs Commandants, répondant au nom de Malo Maki.

Ces opérations frontales, face vers l’ennemi, ont eu lieu au Mont DHI et Boza, aux environs de Iga Barrière, à ± 25 Km au Nord de la ville de Bunia, dans la province de l’Ituri. 8 armes du type AK47 appartenant aux miliciens ont été récupérées.

Le bilan de ces opérations fait état de 27 éléments CODECO neutralisés et parmis ces 27, l’un de grands commandants du groupe armé CODECO/FDPC répondant au nom Malon Maki. 8 armes ont été récupérées, un vaillant militaire est tombé sur le champ d’honneur et un autre blessé. » souligne Jules Ngongo porte-parole du secteur opérationnel Ituri.

Ce bilan est un corollaire des opérations militaires de traque contre les ennemis du processus de la paix dans la province de l’Ituri. Les CODECO sont auteurs de multiples violations civiles.

Dans leur trousse musclée, les forces armées ont délogé ces miliciens au Mont DHI et Boza, après l’attaque brutale et rapide aux environs de Iga Barrière. Jules Ngongo affirme que depuis dimanche dernier, le groupe armé CODECO avait l’intention de couper la circulation et d’attaquer la population sur la RN27 à partir de Iga Barrière, dans leurs projets pernicieux contre le peuple Iturien

Alertées, les forces régulières ont mené des actions d’envergure « contre ces renégats », en vue de mettre hors du danger la paisible population.

L’amiral Égide Ngoy invite la population de l’Ituri, par la bouche autorisée du Lieutenant Jules Ngongo, à ne pas communautariser la situation sécuritaire, mais à faire plutôt confiance aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo à l’heure où elles poursuivent les opérations contre les groupes armés CODECO dans leur coalition.

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.