Isangi: l’agence Belge de développement palpe du doigt les défis routiers sur l’axe Ifiti-Bolambi

Une délégation de l’agence Belge de développement en RDC (ENABEL) a effectué le week-end dernier une première descente au chantier routier Ifiti-Yankeleli Bolambi vers le PK7. Objectif, faire l’État de lieu de cette route en délabrement très avancé, malgré la prise en charge locale.

Cette visite était très importante pour les paysans qui se voient délaisser par les autorités compétentes.

Nous avons profité de cette occasion pour fournir à cette délégation les difficultés liées aux matériels de travail : peu d’outils de travail et leur demander un appui consistant qui pourra nous permettre à bien travailler.» informe un membre de la société civile, initiateur de ce projet de développement communautaire.

La délégation de l’ENABEL était composé de 4 membres dont une belge. Elle est sortie du lieu avec une mention de satisfaction dans l’échange avec les locaux. Cette délégation de l’agence Belge a noté ces difficultés.

Pour rappel, Isangi, l’une des grandes entités territoriales de la Tshopo, le tronçon routier reliant deux villages, Ifiti-Bolambi, proches d’Isangi-centre est en délabrement avancé depuis plusieurs mois, délaissé à son triste sort, sous la merci des gros bourbiers et de nids des poules.

Face au silence des autorités compétentes pouvant intervenir ou faire le plaidoyer pour la réhabilitation de cet axe routier non seulement d’intérêt du territoire d’Isangi mais aussi de la Tshopo en général, les organisations paysannes se sont pris à cœur pour réaménager ce tronçon. Elles sont dûment déterminées.

D’après Adonis MOBEY, président de la nouvelle société civile locale, sous son actif, le consortium des sociétés civiles d’Isangi ont sensibilisé ces organisations afin de relancer la réhabilitation de cet axe Ifiti-Bolambi, à travers des travaux communautaires. Déjà, le go a été donné ce samedi 23 Janvier 2021.

Serge SINDANI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.