Isangi: délabrement du tronçon Ifiti-Bolambi, les paysans se prennent à cœur

À Isangi, l’une des grandes entités territoriales de la Tshopo, le tronçon routier reliant deux villages, Ifiti-Bolambi, proches d’Isangi-centre est en délabrement avancé depuis plusieurs mois, délaissé à son triste sort, sous la merci des gros bourbiers et de nids des poules.

Long d’une dizaine de kilomètres, cette distance complique et est devenu un véritable casse-tête pour la population locale plus particulièrement les opérateurs économiques qui y effectuent de trafic commercial avec leurs biens de valeur.
Cette catastrophe routière fait suite aux conséquences des inondations qui frappent le territoire d’Isangi, depuis 2016 à ces jours précis.

Silence des autorités, les paysans prennent conscience

Face au silence des autorités compétentes pouvant intervenir ou faire le plaidoyer pour la réhabilitation de cet axe routier non seulement d’intérêt du territoire d’Isangi mais aussi de la Tshopo en général, les organisations paysannes se sont pris à cœur pour réaménager ce tronçon. Elles sont dûment déterminées.

D’après Adonis MOBEY, président de la nouvelle société civile locale, sous son actif, le consortium des sociétés civiles d’Isangi ont sensibilisé ces organisations afin de relancer la réhabilitation de cet axe Ifiti-Bolambi, à travers des travaux communautaires. Déjà, le go a été donné ce samedi 23 Janvier 2021.

« Nous avons pris conscience de nous même, les leaders se sont regroupés en dynamique de lutte pour l’aménagement du tronçon…» a-t-il dit à Kis24.info

Avant d’ajouter : « Nous plaidons à toutes les autorités, les élus , les opérateurs économiques de bonne volonté de nous venir en aide…»

>>LIRE AUSSI: https://kis24.info/2021/01/24/tshopo-realisation-100-de-recettes-et-tant-dautres-activites-la-circonscription-fonciere-disangi-a-lheure-du-bilan/

Ce samedi 23 Janvier, les activités ont consisté au posage des sacs de ciment déjà en blocs qui ont été donnés par l’honorable Bolengetenge. Mobilisés, les travaux lancés le matin ont pris fin vers 16h sous la participation de plusieurs jeunes du milieu.
Cette initiative est prise en collaboration avec les leaders communautaires. Les travaux sont programmés deux fois par semaine dont le mercredi et samedi.

Ce dimanche 24 Janvier, déjà , une réunion d’évaluation de la première journée a eu lieu sur place à Isangi.

Serge SINDANI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.