Incident d’une barge à Basoko : Trois filles englouties par les eaux d’Aruwimi

Trois filles don l’âge varie entre 6 à 10 ans, et d’une même famille, ont été disparues ce samedi 17 septembre 2022 sur les eaux de la rivière Aruwimi, une rivière d’haute intensité qui se jette dans le fleuve Congo, arborant une bonne partie du territoire de Basoko, à plus de 250 km de la ville de Kisangani.

Selon nos sources sur place, ces filles partaient à Basoko centre pour attendre leur mère, qui revenait du deuil à Lokutu, sur la rive gauche du territoire Basoko. Lors de leur retour et après avoir acheté les fournitures scolaires, ces victimes ont pris la pirogue à pagaie afin de traverser la rivière Aruwimi.

Arrivé au port de l’ex-onatra où un bateau d’une société exploitant les bois en amont de Basoko accostait, le courant d’eau les a attiré sous la barge et l’embarcation s’est chaviré.

À en croire nos sources, une maman assise sur la barge s’est sauvée de justesse tandis que leurs filles n’ont pas eu la chance de se sauver. Les eaux ont eu malheureusement raison sur ces trois petites filles.

Notons que, ces trois filles sont jusqu’à présent introuvables. Les enquêtes sont en cours en aval du port de l’ex-onatra.

Ces dernières habitaient le village Yabolonga, situé à plus ou moins 9 km de Basoko centre, dans le Secteur de Turumbu, Groupement Likile (276 Km au Nord-Est de Kisangani).

Augustin TSHEZA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.