Hausse des prix du Carburant à Kisangani : Le ministre Budimbu prend à cœur le problème et rassure

Les honorables Abraham Boliki, Augustin Osumaka et Paulin Mayembo ont été voir, ce mardi 14 juin 2022, le ministre des hydrocarbures sur des questions liées à la hausse de prix du carburant à la pompe dans les stations services de Kisangani.

Attachés aux problèmes de la base, les élus de Kisangani sollicitent l’implication du ministre sectoriel sur l’instabilité de prix du carburant. Une situation qui demeure précaire à Kisangani où les opérateurs pétroliers n’appliquent pas les structures des prix fixées par le ministre.

Au sortir de cette audience, Le député national Paulin Mayembo s’est livré à la presse.

« Un caucus de députés de la province de la Tshopo a échangé lundi 13 juin 2022 avec le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu sur la situation actuelle en lien avec la brusque hausse qu’a connue le prix du carburant dans cette partie du territoire. Avec une incidence directe sur les prix des denrées alimentaires. De même, les autres produits de consommation courante ont connu aussi une augmentation immédiate », a-t-il confié.

Didier Budimbu Ntubuanga a donné des orientations aux élus de la province de la Tshopo pour aboutir à la baisse des prix des denrées alimentaires.

Satisfaits d’avoir obtenu les assurances du ministre Budimbu, les élus de la Tshopo espèrent voir la situation redevenir rapidement normale dans cette contrée du territoire congolais.

Un litre d’essence est passé de 2450 FC à 3750 FC à la pompe, soit une hausse de 80%, à Kisangani, chef-lieu de la Tshopo. Les importateurs des produits pétroliers attribuent cette augmentation à la pénurie, due aux difficultés d’approvisionnement, à partir de la province voisine de l’Ituri.

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.