Guerres ADF : Formés à Kisangani, les militaires du bataillon canine déjà en action à Beni

Le bataillon canine FARDC, formé à Kisangani pendant plusieurs jours, notamment au camps base, est déjà en action en ville de Béni, au Nord-Kivu. Des centaines des chiens ont été déployés, samedi, pour des patrouilles dans plusieurs grandes artères de la ville, renseignent à Kis24.info, des sources militaires.

« C’est le Général de Brigade MPUTELA NKOLITO Bertin, commandant secteur opérationnel SOKOLA 1 Grand Nord, qui a donné le go au rond-point NYAMWISI, dans la soirée de ce samedi 9 avril 22. Des centaines des chiens policiers étaient visibles dans plusieurs grandes artères de la ville de Beni », confie Antony Mwalushayi, porte-parole des forces armées à Beni.

Bien plus, dans un briefing avant le lancement de ladite patrouille, le numéro un de SOKOLA 1 Grand Nord, a expliqué l’objectif de ces patrouilles qui prendront plusieurs semaines dans la ville de Beni et ses environs.

« Nous devons être prêt à barrer la route à l’ennemi qui tenterait de terroriser la population en utilisant les engins explosifs dans certains points chauds de la ville de BENI », a martelé Général MPUTELA Bertin, avant d’appeler les patrouilleurs aux respects de droits de l’homme et éviter certains comportements pouvant non seulement ternir l’image de notre armée, mais aussi nuire aux relations avec notre population.

Notons que les chiens policiers présents dans les patrouilles,ont reçu la de mission de détecter tout engin improvisé quelque soit sa nature.

Depuis 2014, la région de Beni est déchirée par des cycles des massacres de civils. Des milliers de personnes ont déjà été tués par les ADF, une rébellion étrangère et djihadiste. Depuis plusieurs mois, les FARDC mènent des opérations militaires conjointes avec les UPDF (armée ougandaise). Plusieurs bastions décisifs ADF sont tombés entre les mains ces forces armées.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.