Guerre du M23 : Les députés nationaux contribuent 200.000 dollars américains en soutien aux FARDC

Préoccupés par l’escalade de la crise sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, caractérisée par les tensions entre Kigali et Kinshasa, les députés nationaux viennent de cotiser une somme estimée à deux cents milles Dollars Américains (200.000 $) pour soutenir et encourager les vaillants soldats loyalistes déployés sur tous les fronts contre les terroristes du M23, appuyés par le Rwanda.

Cette somme, a annoncé le président de l’assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia sera bientôt remise à la disposition des forces armées qui combattent les forces négatives dans l’Est.

« Les élus nationaux ont cotisé une somme de 200.000$, cette dernière sera mise à la disposition des forces armées de la RDC (FARDC), qui combattent les groupes armés dans la partie Est du pays », a annoncé, mardi soir, l’assemblée nationale, en travers son compte Twitter, qui cite le speaker de la chambre basse du parlement.

Pour Mboso, les députés nationaux, qui sont également les représentants du Peuple Congolais, doivent rester « unis » durant cette période, faisons un effort de taire leurs divergences.

Ce mardi, les combats ont repris entre les FARDC et les M23. Selon les sources sécuritaires, l’armée congolaise a délogé les rebelles de la zone dénommée Premidis, située entre Tchengerero et Bunagana. Des tirs à l’arme lourde sont toujours entendus dans la zone. Cependant, Bunagana reste occupé par les terroristes du M23 et les forces rwandaises.

Serge Sindani

Journaliste Multimédia & Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.