Goma : nouvelle stratégie de braquage mise à place par des malfrats

Les malfrats ont opté pour une nouvelle stratégie de braquage dans la ville de Goma. Ils se promènent avec un bébé qu’ils placent devant la porte de la clôture et ensuite, ils le piquent pour attirer l’attention de leurs victimes avec les pleurs de ce bébé.

Le dernier cas en date est du journaliste Pacifique Mahamba qui en était victime.

« Des gens qui se promènent avec un bébé d’au moins sept moins couvert d’un essuie-main blanc quand ils sont à ta porte ,l’un d’entre eux le pique enfin qu’il pleure .
Quand il pleure ,tu sors pour vérifier,des gens avec cagoules ont apparu et m’ont pointé une arme sur moi et sont entrée dans la maison pour emporter tout ce dont ils avaient besoin », alerte ce journaliste de Blessing Fm.

C’était la semaine écoulée que le confrère a été victime de ce vol à main armée. À part ces cas de vol à répétition, la ville de Goma connait aussi des tueries dont des motards ont été victimes ce qui a motivé le maire de la ville,il y a un mois, à interdir toute circulation au delà de 18 heures de motos en ville de Goma.

Gloire BAKYAHULENE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.