Félix Tshisekedi sur les marches anti-Monusco:  » il y a de la manipulation »

Le président de la république, Félix Tshisekedi a réagi sur les manifestations contre la Monusco, qui se sont déroulées dans la région de Beni pendant 18 jours.
Il l’a dit ce jeudi lors d’une conférence de presse tenue conjointement avec Charles Michel, le président du conseil européen.

Pour le chef de l’État, les manifestants « sont emportés par de l’émotion d’une part et je suppose qu’il y’a quelque part de la manipulation des adultes ».

Félix Tshisekedi affirme tout de même que la Monusco « est venue en partenaire en République démocratique du Congo pour nous aider à éradiquer les violences, à stabiliser le pays et surtout à protéger les populations. »

Ils dit comprendre l’expression de colère qui a été exprimée par les populations de Beni, se soulevant contre le travail de la mission onusienne (Monusco).

« Je peux comprendre cette expression de colère, de ras-le-bol vis-à-vis des violences qui se font mais ce n’est pas la Monusco qui en est responsable. Cette violence elle est lâche,… » a-t-il expliqué.

Pendant plus des deux semaines, les groupes de pression et les mouvements citoyens ont appelé à des marches pour demander le départ de la Monusco.

Jonathan KATALIKO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.