EXETAT 2022 : Casses et destruction méchante par les finalistes d’une école à Basoko

Une école secondaire privée dénommée Institut Litambala a été victime d’actes ignobles perpétrés par les finalistes en colère, cela suite au résultats jugés « négatifs » de l’examen d’État édition 2021-2022.

D’après des sources concordantes à Basoko centre, ces élèves ont cassé de bancs, tables et autres biens scolaires après l’annonce des résultats à l’Institut Litambala qui a fait néant, avec 57 finalistes inscrits cette année.

À l’en croire, cette école privée faisait de bons résultats, et ils sont tous étonnés d’avoir les résultats négatifs.
Oscar Tibi, Préfet de ladite école exhorte les finalistes en demandant d’être calme et de s’inscrire pour cette année 2022-2023. À Basoko, d’autres écoles ont également enregistré des mauvais résultats et sur l’étendue du territoire national.

« Se livrer aux actes des vandalismes et consorts n’est pas une bonne chose, soyons modèles, protégeons les biens scolaires et patrimoines de l’État », ajoute un enseignant de cette école.

Par contre, les inscriptions et enseignements vont bel et bien reprendre au mois de septembre pour suivre normalement le calendrier scolaire.

Pour rappel, le territoire de Basoko est situé à 285km au Nord Ouest de Kisangani en aval du Fleuve Congo.

Augustin TSHEZA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.