ESU : Nzangi prend la présidence du CAMES pour un an

C’est l’une de grandes résolutions de la 39eme session du Conseil des Ministres du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement supérieur (CAMES) qui s’est tenue du 23 au 27 mai 2022 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, sous la présidence du Ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama DIAWARA.

Devant ses homologues et participants aux travaux, S.E Muhindo Nzangi Butondo est revenu sur la motivation à la base de la candidature de la RDC à l’organisation de cette 39eme session. Pour le ministre, c’est la vision du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo cristallisée par l’action du gouvernement conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge qui a guidé l’alignement de la RDC comme candidat à l’organisation de cette session.

A travers ce grand retour, la RDC veut consolider son engagement dans la matérialisation du LMD, et dans cette même logique, le ministre volontariste renseigne que « la réflexion sur le LMD en RDC s’était focalisée sur une contractualisation de l’enseignement marquée par plusieurs phases jusqu’à à atteindre une vitesse de croisière en août 2021 à la suite d’un vaste processus de contrôle de viabilité et un basculement quasi total lors des états généraux de septembre 2021 ».

Et d’ajouter; « l’enseignement autrement est le vœu qui accompagne la matérialisation du LMD en RDC en misant sur la contextualisation », cette approche, indique le ministre Muhindo Nzangi Butondo guidera aussi son action en tant que président en exercice du CAMES.

Au cours de cette session marquée par la participation de 19 ministres de l’enseignement supérieur et universitaire des États francophones africains, il était aussi question d’évaluer la marche de l’organisation et procéder à l’élection du nouveau secrétaire général. Se référant aux principes de rotation géographique, le candidat de la Côte d’Ivoire à été désigné secrétaire général, il s’agit du Professeur Konaté Souleymane,Professeur titulaire en écologie, il occupe actuellement le poste de directeur général de la Recherche et de l’innovation au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

La cérémonie de clôture a été sanctionnée par la décoration de récipiendaires désignés par les ministres du CAMES dans l’ordre des palmes académiques. Parmi lesquels l’on note quelques figures congolaises dont le feu Mashako Mamba, Théophile Mbemba, Yvon Mwengwe.

À noter que la 40 eme session ordinaire du CAMES aura lieu au Niger en 2023.

Cellule de communication

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.