ESU : Le nouveau recteur Faustin Bongilo s’appuie sur une vision trilogique pour le rayonnement de l’UNIKIS

Il est désormais le 17ième recteur de l’Université de Kisangani (UNIKIS). Le Professeur Bongeli Boendy Jean-Faustin vient de prendre officiellement la commande de l’UNIKIS, ce vendredi 11 mars, au cours d’une cérémonie de remise et reprise tenue au bâtiment administratif de cette institution de l’ESU, flambeau de l’Orient.

Prenant son bâton de commandement, le nouvel homme fort de cet alma mater, a placé son mandat sous une trilogie de travail qui résume, ainsi, sa vision à la tête du nouveau comité de gestion. Il s’agit notamment « de la Conscientisation, l’humanisation et la moralisation » de l’Université de Kisangani.

« Je m’engage à suivre les bons pas du comité de gestion sortant. Je m’engage à travailler pour le rayonnement de l’Université de Kisangani avec une trilogie, je dirais : la conscientisation, l’humanisation et la moralisation de l’Université. Je concentre tout dans ce trois termes pour que tout puisse aller », a rassuré le nouveau recteur Bongeli Boendy.

Sur son fauteuil de directeur du comité de gestion, il a, sous ses commandes : 59 professeurs ordinaires, 69 professeurs ainsi que d’autres agents qui attendent beaucoup de lui. Non seulement eux, selon le Représentant du Ministre de l’ESU qui a présidé cette cérémonie, même le patron de l’ESU veut constater positivement la vie de l’UNIKIS.

« Il tenait absolument à vous, faire mieux que l’équipe sortante », a indiqué Camille Paluku, représentant du Ministre Muhindo Nzangi.

Peu avant qu’il prenne le pouvoir, le Professeur Émérite Benoît D’heda, qui assumait l’intérim, lui a souhaité le meilleur dans son parcours en tant que recteur. Les deux se connaissent, car, dans le passé, ils ont travaillé ensemble dans le comité de gestion à l’IFA/Yangambi. Quittant ce poste, le professeur Benoît Dhed’a a ainsi cédé les insignes symboliques au Professeur Ordinaire Bongeli. Il lui a légué aussi un plan stratégique qui lui servira de guide.

« Depuis les années de 2018 à ce jour, nous avons connu de troubles, la pandémie à coronavirus. on pouvait espérer faire beaucoup de choses mais il y a eu ces contraintes dont je venais de parler. Alors, comme nous travaillons dans la continuité, en termes de notre plan stratégique 2016-2020, je crois qu’il était temps. Nous étions en train d’élaborer un nouveau plan 2021-2026. Je crois que c’est une tâche que vous allez continuer. Je crois que ce plan vous guidera », s’est exprimé, le président du comité intérimaire.

Pour rappel, le professeur Bongilo,philosophe, aura à ses côtés, la révérande sœur Brigitte Sengufue Anibiloni, comme secrétaire général administratif, le Professeur Jean-Louis Juakali Mbumba, comme secrétaire général académique, le chef des travaux Jean-Claude Esuka Alfani, comme administrateur du budget et le Professeur Bolema Losaila Gaspard, comme secrétaire général chargé de la recherche.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.