ESU / Dossier CEPROMAD : « Gardez vos apaisements, des mercantilistes seront poursuivis » (Recteur UNIC)

Annoncée pompeusement dans les réseaux sociaux, la fermeture de certaines extensions de l’Université du CEPROMAD (UNIC) est tombé comme un gros coup de tonnerre dans les chefs de plus d’un. Pas bien reçue, ni comprise par les publics et les universités, cette décision qui est passée d’une information en polémiques, Muhindo Nzangi est intervenu à l’antenne de la RTNC Kinshasa le 03 Octobre pour donner de la lumière à cette situation.

« Certes, il y a de cas d’extensions qui auraient reçues d’arêtés d’autonomisation. Ils seront examinés à part mais toutes les autres extensions au delà de 90 qui fonctionnent dans le pays malheureusement sans respecter les conditions, et pire nos enquêteurs auraient même trouvés des extensions dirigées par des étudiants, des personnes non qualifiées, nous estimons que ces extensions servent seulement d’archives nos diplômes , n’ont pas la qualité de formation nécessaire d’où nous avons instruit au Recteur immédiatemnt d’arrêter de faire fonctionner ces extensions.» a-t-il souligné.

L’UNIC appelle à « garder vos apaisements »

Le Professeur émérite Oscar Nsaman-O-lutu,Recteur de l’UNIC en RDC s’est aussi prononcé à ce sujet hurlant au pays dans le secteur de l’enseignement supérieur.

Dans un communiqué parvenu à Kis24.info, faisant référence à la correspondance du MINESU du 1O Octobre relevant les points relatifs à la cessation de l’organisme des extensions de l’organisation des extensions des universités cepromad, le recteur appelle le congolais à garder leurs apaisements. Il promet traquer cependant des mercantilistes dans cette affaire.

« Gardez vos apaisements car nous savons tous que l’Université du CEPROMAD n’organise nullement les extensions, par arrêtés d’autonomisation. Vous vous appelez université et non extension du cepromad, si certaines personnes abusent du nom CEPROMAD pour des intérêtts Mercantilistes, elles seront poursuivies pour subir la force de la loi, gérez donc sagement en Responsables les émotions des étudiants et du personnel.» s’est-il adressé aux scientifiques congolais.

Cette lettte intervient après la correspondance de l’ESU le 01 octobre qui a fait tremblée toutes les universités portant pour nom CEPROMAD dont l’objectif souligné par le MINESU, est celui d’exterminer toutes ces extensions cepromad sur toute l’étendue de la RDC dans le cadre des refomes de l’ESU.

Pour le CEPROMAD KISANGANI, tout est connu. Elle est Autonome et agréée depuis 2013, elle n’est ni de près ou de loin Concernée par cette décision du minesu malgré sa nomination CEPROMAD.

Ruth MUSANA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.