ESU : Déterminé à restaurer l’image de l’IFA-Yangambi, Muhindo Nzangi marque les esprits

C’est après plusieurs années d’attente qualifiée même d’injustice, que l’IFA-Yangambi est de nouveau autorisé à organisé des enseignements dans le troisième cycle. Les recherches en sciences Agronomiques de Yangambi, de renom international, bénéficient dorénavant d’un troisième cycle et du doctorat, grâce à la détermination du patron de l’ESU Muhindo Nzangi qui, depuis son avènement à la tête de ce ministère, veut faire des réformes susceptibles dans ce secteur son cheval de bataille.

Dans un message de l’association des professeurs de l’Institut facultaire des sciences agronomiques (APIFA), parvenu à kis24.info, l’APIFA/Kisangani remercie et dit être reconnaissante au ministre de l’ESU Muhindo Nzangi pour la réouverture rendue effective au travers son arrêté ministériel du 27 Août 2021.

Dans cet arrêté , il est autorisé à l’IFA d’organiser des enseignements du troisième cycle dans quelques filières au sein de cet institut facultaire IFA-Yangambi. Une nouvelle reçue d’une chaleur remarquée par ce présent message pour toute la communauté universitaire de Kisangani.

« Tant d’années passées mais voilà que cette illusion se transforme en une décision observable qui vient redorée le blason de l’Ifa-Yangambi et au même titre en fait le coeur de la formation agronome en RDC.», selon l’APIFA.

Motivée, l’APIFA salue vivement les efforts consentis et exprime ainsi du respect à la parole donnée qui a prit corps grâce à la loyauté du ministre de l’ESU.

« Dans un élan de développement, demeure sur cette lignée en vue d’aller vers l’avancement , de concrétiser maintes autres promesses dans une marge légitime , importantes qu’urgentes seront-elles cadrant dans les intérêts de l’enseignement supérieur universitaire généralisé mais plus particulièrement les intérêts de l’IFA-Yangambi », souhaite l’APIFA.

En rappel, c’est à l’issu d’un échange constructif entre le ministre de l’ESU et le président de l’APIFA qu’a survenue cette promesse de la réouverture du troisième cycle et du doctorat, lors du passage de ministre de l’ESU à Kisangani et à Yangambi en date du 15 au 16 juillet 2021.
Il s’agit bien donc d’un nouveau point marqué par le ministre Nzangi. Il y a peu, il a pris une décision courageuse en nommant un professeur blanc d’origine Belge à la tête de l’IFA-Yangambi. Les esprits sont bien plus marqués.

Ruth MUSANA

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.