Est de la RDC/Appel à l’auto-prise en charge: « ou on meurent douloureusement ou on s’imposent contre l’insécurité » (Tribune)

Par Loswire SHABANI

Chaque minute qui passe, c’est une nouvelle des massacres, pillage, incendie qui nous arrive.
Sans humanisme et accrocher chacun à son téléphone, nous lisons des messages, vidéos, photos horribles et observons le calvaire de nos semblables sans agir, et pourtant ceux qui périssent sont humains comme nous et n’ont rien revendiqué pour être récompenser de la mort douloureuse.

Voitures calcinées, maisons détruites, femmes violentées, enfants porteurs d’armes, humains décapités, villages abolis, écoles brûlées, hôpitaux détruits, femmes et hommes kidnappés, tel est notre vécu quotidien.

Du janvier au décembre nous ne faisons que comptés des morts, évalués les dégâts et quid de la panacée ?
On est devenu quel type d’espèce humaine?
Notre tolérance a atteint le paroxysme, nous n’avons qu’un seul choix sur tant d’autres
« NOUS LIBÉRER »

Soutenus par la constitution dans son article 63, nous devons défendre notre intégrité territoriale qui est sous une agression extérieure, celle des rwandais bien évidemment.
À ce stade pour nous libérer, l’autodéfense est tenable.

Observés depuis 8 ans, les massacres qui sévissent à l’est de la RDC, sans agir, cela fait de nous des complices.

Prenons les armes pour espérer à l’extirpation des phénomènes ADF, MTM, CODECO…

Ni les FARDC moins encore la monusco, ne peut apporter la solution à notre problème.

Pourquoi les FARDC ne peuvent trouvées la solution à la guerre de l’est ?

Déjà il faut retenir que nous avons à faire à une armée forte mais infiltrée jusqu’à la moelle épinière. Hors dans toute guerre que vous soyez en position de forteresse ou de faiblesse, seule l’infiltration suffit pour vous rendre en poussière. Donc, croire à l’armée infiltrée c’est accepter de mourir douloureusement jusqu’à l’infini.

Pourquoi la monusco n’est-elle pas à la hauteur de résoudre la guerre qui fait beugler les citoyens de l’est de pays?

Depuis des années la honteuse monusco observe sans agir à notre malheur, pensez-vous que c’est par manque d’outils sophistiqués en matière de guerre? Non, c’est probable que la monusco soit dernière tout ce qui se passe.

Avec des armes de tout genre, les prétendus ADF arrivent à égorger à quelques mètres de leurs de plus grandes bases vachement militarisées. Que dire si pas conclure qu’ils sont (monusco et fardc) dans le même panier que l’ennemi ?

On meurent douloureusement ou on s’imposent contre l’insécurité.

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.