Élections des Gouverneurs : Cartes sur table, les femmes de la Tshopo en tête-à-tête avec Bokungu

Carte sur table, mots boussolés pour l’orientation d’un signal fort des femmes de la Tshopo à l’Honorable Président de l’Assemblée Provinciale de la Tshopo, Gilbert Bokungu et ses collègues députés membres du bureau. Les femmes de la Tshopo sont dorénavant préoccupées par les prochaines élections des Gouverneurs en RDC, plus spécifiquement dans la Tshopo, une grande province issue du démembrement mais qui se régresse au triste sort.

Ce mercredi 16 février 2022, lors d’une visite dans cette institution pour échanger à bâton rompu entre les représentantes des femmes et les députés provinciaux, le centre d’intérêt a touché sur la prochaine échéance électorale du gouverneur de province et de son adjoint.

En dépit des stress et tractations qui caractérisent cette élection du second degré, les Femmes de la Tshopo ont insisté sur la responsabilité des députés provinciaux qui devront opérer des choix judicieux pour booster le développement de la province ainsi que le bien-être de la population.

L’avenir de la Tshopo repose désormais sur leur tête. Les femmes ont profité de cet entretien pour aborder la question de la proposition d’édit en gestation, sous le lead du mouvement « Rien Sans les Femmes », relative aux normes socio-culturelles rétrogrades qui continuent à bloquer les femmes dans leur élan d’émergence.

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a présenté, jeudi 3 février, le nouveau calendrier réaménagé de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs de province. Au moins 13 provinces dont la Tshopo sont ardemment concernées. Le nouveau calendrier fixe cette élection au 6 avril prochain.

À la Tshopo, les tractations tendancieuses entre les brigades des candidats s’entredéchirent. Qui sera le prochain locataire à porter le destin de cette grande province ? La réponse en Avril.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.