Élections au Sénat/Retrait de Bayukita: «une leçon d’éthique et de haute portée politique»

Par l’entremise d’une déclaration politique rendue publique ce 01 Mars 2021, l’observatoire de la grande province orientale prend acte du retrait à la course au poste du questeur du sénat du Sénateur James Bayukita. Une décision qui selon cette plateforme citoyenne est hautement responsable .

Ci-bas, l’intégralité de cette déclaration que du part son contenu politique profond et preuve de Sagesse, kis24.info vous laisse découvrir.

« L’observatoire de la grande Province orientale a suivi avec beaucoup
d’attentions la séance de la campagne des candidats questeurs du
sénat, poste réservé à la grande province orientale suivant les
arrangements politiques du sénat.
En effet, l’observatoire de la Grande Province Orientale prend acte de
la lourde décision hautement et politiquement responsable de
l’Honorable Sénateur James Bayukita Makula, du retrait de sa
candidature comme questeur. L’argumentaire qui retrace le mobile de la décision de retrait de sa candidature nous paraît rationnel et
raisonnable jusqu’à constituer une leçon d’éthique en politique pour les fils et filles de la grande Province Orientale régulièrement en dispute en pareille circonstance. Ce digne fils de la grande Province
Orientale a prouvé la maturité politique et le sens aigu du fair-play
politique qui nous a privé plusieurs opportunités. Un homme qui a un
parcours très éloquent dans la gestion de la chose publique, il a
motivé sa candidature dans les vertus cardinales, qu’il incarne sans faille, en rapport avec la gestion de fonds public en dehors des
recommandations politiques notamment l’Intégrité, la crédibilité, la
transparence, la probité morale et la redevabilité. Pacifique, acteur
de l’unité et très entrepreneur, il a réussi à faire l’unanimité de ses frères et sœurs des communautés et des personnalités de la Grande Province Orientale qui ont soutenu sa candidature d’après le sondage.

Ce qui a poussé l’observatoire de la Grande Province Orientale à soutenir haut et fort sa candidature à travers une déclaration
politique et des manifestations en province. Par souci de l’unité de la grande Province Orientale, en prêchant la paix et la cohésion, il a jeté l’éponge devant ses pairs sans peur afin d’éviter une candidature paire là où le consensus est recommandée.

De ce qui précède, l’observatoire de la grande Province Orientale félicite très sincèrement l’Honorable Sénateur James BAYUKITA Makula pour sa grandeur d’esprit qui prouve une maturité politique de haute portée et invite les fils et filles Honorables sénateurs de la Grande Province Orientale candidats questeurs à se choisir un candidat unique pour sauver l’image, l’honneur et le prestige de la terre de leurs ancêtres et donc de leurs frères et soeurs. Il n’y a pas de démocratie sans consensus et il n’y a pas de consensus sans renoncement et visée
d’intérêt général et supérieur de sa communauté.

Honorable Sénateur
James Bayukita vient de vous donner la leçon et pourtant il réunit le
profil escompté pour ce poste que plus d’un si pas tous. À votre tour
de jouer la carte et d’honorer la mémoire de vos ancêtres qui vivaient
en paix dans l’unité.
Il n’est secret pour personne que les Provinces de la Tshopo, de l’Ituri et de Haut-Uélé ont déjà occupé les fonctions des membres du bureau du sénat et non celle du bas-Uélé. Il est temps d’apprendre à
renoncer au profit des fondamentaux qui visent le bien-être du pays et
par conséquent de la Grande Province Orientale. Si les autres
provinces ont réussi à faire des concessions, pourquoi pas la grande
province Orientale
?» déclare l’observatoire de la Grande orientale

Ce 02 Mars, les sénateurs de la RDC vont devoir élire un nouveau bureau après le départ surprise de Alexis Ntambwe mwamba.

RÉDACTION

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.