Élections 2023 : L’UJCC/Tshopo tire l’attention des jeunes pour défendre leurs droits électoraux

Dans un point de presse tenu ce vendredi 29 avril 2022, au bureau de TUFAULU PAMOJA dans la Procure des missions de Kisangani, l’Union des Jeunes Congolais pour le Changement (UJCC) et les structures de la province de la Tshopo ont appelé les jeunes congolais à se mobiliser autour du rendez-vous électoral et à défendre leurs droits électoraux conformément aux textes légaux nationaux et instruments juridiques régionaux et internationaux.

C’est dans cette perspective, que cette organisation qui rassemble toute la jeunesse congolaise, a rappelé les recommandations de la jeunesse en général, après le débat général sur la loi électorale. Selon l’UJCC/Tshopo :

  • Que chaque liste de Parti politique soit établie en tenant compte de la représentativité des femmes, des jeunes et des personnes avec Handicap sous peine d’irrecevabilité,
  • Que soit instauré un système de quotas et ou, des sièges réservés aux jeunes dans les circonscriptions électorales plus d’un siège,
  • Que le taux du cautionnement électoral à tous les différents niveaux d’élections soit réduit de la moitié pour les candidatures des femmes, des jeunes et des personnes vivant avec Handicap,
  • Que le cautionnement soit remboursable en cas de non élu,
  • Que le seuil électoral soit supprimé en défaut le ramener dans les circonscriptions électorales,
  • Que les élections des gouverneurs de Province et leurs vices soient aux suffrages directs,

Eu égard à celà, l’UJCC et les structures de la jeunesse de la Tshopo disent NON à la multiplicité des candidatures, Non à la révision de la constitution, qui renvoie les élections de 2023 à une date ultérieure, Non à l’exclusion des jeunes, des femmes, des personnes vivant avec Handicap, Non au système du seuil dans la loi et non à tous les autres antivaleurs de corruption et achat de conscience.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.