Élection des gouverneurs : Modeste Kambala Wemaneno, un candidat pour un nouvel élan à la Tshopo

Sous une attente du calendrier électoral, plusieurs prétendants se bousculent pour devenir très bientôt le successeur de Walle Lufungula.

C’est le cas de Modeste Kambala Wemaneno, un jeune ambitieux. Ce juriste de formation qui a assumé plusieurs responsabilités au sein du ministère national de Budget, sous l’ombre de Jean Baudoin Mayo pense mettre ses compétences au service de la province de la Tshopo.

Que retenir de Modeste Kambala Wemaneno ?

Né à Kisangani, dans une maternité modeste de la place, Modeste Kambala a fait ses études primaires à l’école primaire Mwangaza des frères maristes avant de poursuivre ses études secondaires à Kinshasa.
En 2006, Modeste Kambala Wemaneno obtint son diplôme d’état en latin philo au groupe scolaire Tshiteku à Kinshasa.

Gradué en droit public interne de l’université de Kinshasa depuis 2017, Modeste Kambala bien avant l’obtention de son diplôme de graduat s’était déjà lancé dans le monde de l’emploi.

Avec sa devise basée sur un nouveau leadership au modèle de Jésus-Christ, toujours aux services des autres, ce jeune politicien promet de mettre l’homme Tshopolais au centre de sa gestion ainsi que la capacité managériale.

« Un nouveau leadership dans une vision », c’est la substance qui est le socle d’une gestion orthodoxe afin d’apporter un nouvel élan dont la province de la Tshopo en a besoin.

Actuellement , Modeste Kambala Wemaneno assume le poste de chargé de mission au ministère national de Budget avant d’être tour à tour conseiller et membre du bureau d’études.

AVEC Boyoma Info

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.