DGRPT : Des nouvelles mises en place au cœur de la polémique au ressort de Banalia

Les récentes mises en place à la Direction Générale des Recettes Provinciales de la Tshopo laissent place à des contestations et polémiques. A Banalia, par exemple, un territoire de la Tshopo, des interrogations sans réponse restent d’actualité, après l’affectation de plusieurs agents du ressort de Kisangani, au détriment des locaux.

La nouvelle est parvenue à la RFO, Radio Flambeau de l’Orient, notre source, via Élias Alima, président de la société civile forces vives de la Tshopo. À l’en croire, plusieurs agents traînent au ressort de Banalia, après même le contrôle biométrique effectué à Kisangani. L’arrivée des nouvelles unités en provenance du chef-lieu de la province inquiète plusieurs d’entre eux, ce qui donne place à des contestations.

« Les agents de la DGRPT Banalia ne se sont pas tous retrouvés parmi les retenus. Sur les 14 agents, 9 viennent de Kisangani et 6 sont du ressort de Banalia. Il y a beaucoup d’agents ici, et même d’autres n’ont pas de fonctions. À cela, il faut ajouter qu’ils ont été à Kisangani pour le contrôle biométrique », dit Élias Alima Ewengene.

Contacté à ce sujet, l’Administrateur du territoire de Banalia, Monsieur NTENAFANGO NKOYI Joseph Marie-Aurevoir, appelle les uns et les autres à l’acceptation et au calme. Dans ces propos, il recadre les inassouvis et les convie à saisir l’autorité compétente, soit le Directeur de cette régie financière.

« Tous les agents engagés appartiennent à la Direction Générale de la DGRPT… D’ailleurs, on ne voit pas les territoires, ce sont des agents de la DGRPT. Ceux qui sont mécontents, qu’ils posent leur problème à la direction et elle verra, peut-être, comment les affecter ailleurs. », a déclaré l’administrateur du territoire à la RFO.

En rappel, à Kisangani, une mission de contrôle envoyée à la DGRPT avait appelé, en mi-octobre, à la réforme de cette régie, qui, selon cette mission, était devenue comme une chasse gardée pour certains individus.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.