Défection de Kabund : « Il a pillé le parti, qu’il soit ramené à la justice » (Kombozi, UDPS/Kisangani)

L’UDPS, fédération de Kisangani, veut en découdre avec Jean-Marc Kabund. Pour cette fédération, celui qu’on appelle en RDC  »maître nageur », dans sa sortie médiatique annonçant sa défection politique, a outragé le Chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Dans une exclusivité accordée à KIS24, jeudi 21 juillet, Emmanuel Kombozi Limanungu, président fédéral de l’UDPS Kisangani, demande des poursuites judiciaires contre Jean-Marc Kabund, ancien Secrétaire Général à l’intérim de leur parti. Selon lui, ce dernier doit être poursuivi pour enrichissement illicite et injure au Président de la République.

« Nous fédération de Kisangani, nous demandons à ce que Jean-Marc Kabund soit ramené à la Justice. Il a pillé le parti […] Nous venons de comprendre qu’il était là pour combattre l’UDPS et notre autorité morale », a-t-il déclaré.

Emmanuel Kombozi, Président fédéral UDPS /Kisangani

Hier frère, aujourd’hui ennemi. Jean Marc Kabund a Kabund, selon M Kombozi, reste le porte malheur de plusieurs membres de l’UDPS. À l’en croire, son passage à la tête du parti a rendu l’UDPS informe.

« Et si l’UDPS se retrouve dans cet état ou les combattants ne se retrouvent pas, c’est lui qui était à la commande. Qu’est-ce qu’il a fait pour les combattants qui ont tant souffert ? Mais du moins lui s’est enrichie », a-t-il poursuivi.

« Il a beaucoup fait du mal aux combattants. Voyez-vous à quel point les fédérations de l’intérieur en souffrent ? Il n’y a eu jusqu’à maintenant de rétrocession pour que le parti fonctionne…lui n’est pas modèle », a ajouté Mr Kombozi.

Kabund, un possible retour !

Exclu, puis radié, Jean-Marc Kabund est pour le moment persona non grata pour certains membres de l’UDPS. Mais pour Emmanuel Kombozi, une mesure de clémence est possible avec deux conditions. Il interroge l’histoire et se réfère au cas de Kibassa, qui, à l’époque avait décidé de quitter Étienne Tshisekedi.

« De demander pardon publiquement et de s’agenouiller devant Félix Tshisekedi. Nous savons même que dans l’autre régime, il n’y a jamais eu de déclaration pareille », a-t-il signifié.

Emmanuel Kombozi affirme que le Président Félix Tshisekedi sera disponible, tôt ou tard, à lui ouvrir la porte.

« Avec notre leader, il a le pardon. C’est un homme de Dieu. S’il revient à la raison, nous UDPS, nous sommes disposés de le pardonner mais pas le faire revenir aux affaires ».

Pour rappel, Jean-Marc Kabund s’est violemment attaqué au Président de la République, affirmant qu’il constitue un danger à toute la nation Congolaise. En réplique, Augustin Kabuya l’a traité de délinquant, d’immoral et frustré.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.