Centrale hydroélectrique de la Tshopo : Arrêt du groupe n°3, un nouveau délestage sévère pendant 6 jours (SNEL)

Dans un communiqué transmis à Kis24.infos, ce mercredi 30 mars 2022, la société nationale d’électricité (SNEL) annonce un nouveau délestage sur toute l’étendue de la ville de Kisangani, dû à l’arrêt de la tribune n°3. Ce délestage durera 6 jours, soit du 30 mars au 4 avril 2022, rassure cette société de distribution d’électricité.

Pendant cette période, indique le même communiqué, la ville sera alimentée par la tribune n°2 dont la capacité est de 6 mégawatts. Une réduction sensible car, les deux turbines alimentent toute la ville avec 12 mégawatts, sur un besoin de 45 mégawatts.

Pour la SNEL, il s’agit d’une mesure de prévention. La décision est ainsi prise pour « éviter le déclenchement de la centrale hydroélectrique par la surcharge avec toutes les conséquences néfastes qui pourraient en découler ».

Par ailleurs, la SNEL se dit positive et espère à une intervention réussie. Dans cette même perspective, elle présente ses excuses, tout en signifiant que les techniciens sont déjà à pied d’œuvre pour remettre tout en ordre.

En rappel, la ville de Kisangani demande 45 mégawatts pour son alimentation entière. Situation non vécue depuis plusieurs années. Certaines quartiers sont encore privés du courant électrique malgré la réhabilitation partielle de la centrale hydroélectrique de la Tshopo. Il y a peu, au début du mois mars, la SNEL annonçait un nouvel arrêt de cette machine.

Mukendi DavidGaston

Journaliste, poète, slameur, professeur et chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.