Campagne « Pas une école sans bancs » : Tony Mwaba remet 1000 bancs aux écoles de Kisangani

Dans le cadre de la campagne « Pas une école sans bancs », le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi a remis, jeudi, 1000 bancs aux écoles de Kisangani, dans la province de la Tshopo, renseignent les services de communication au sein de l’EPST.

À en croire ces services, la cérémonie s’est déroulée dans une ambiance festive à l’Athénée Royale de Kisangani, en présence du Gouverneur intérimaire de province, des députés nationaux, du Coordonnateur Spécial du chef de l’État et Coordonnateur de la Cellule de Changement des Mentalités, des Conseillers du Président de la République et de la Primature au collège de l’Éducation et des cadres du ministère de l’EPST.

S’adressant aux autorités provinciales, le ministre Tony Mwaba Kazadi a insisté sur le caractère urgent de s’approprier la campagne « Pas une école sans bancs », visant à réduire le surnombre d’élèves dans les salles de classe, un des effets induits de la gratuité de l’enseignement primaire. Il a rappelé à la même occasion que cette campagne a été lancée en octobre 2021 à Kabeya Kamuanga, dans la province du Kasaï-Oriental, sur instruction du chef de l’État, Félix-Atoine Tshisekedi Tshilombo.

Le patron de l’EPST a appelé les élèves, premiers bénéficiaires de ces dons des bancs à les protéger étant un patrimoine commun.

Pour le Gouverneur intérimaire de province, il est impérieux de reconnaître la grandeur d’âme et la ferme volonté du Président de la République de voir tous les enfants égaux et ayant la même chance de réussir la vie. Il a aussi remercié le professeur Tony Mwaba pour sa détermination qui consiste à redynamiser et à redresser le sous secteur de l’EPST.

Pour mémoire, l’achat de ces bancs a été pris en charge par le Fonds de Promotion de l’Éducation et de la Formation (FPEF), qui attend encore l’activation du décret signé par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Avec l’EPST

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.