Beni: une année après son incendie par des manifestants anti-Monusco, la mairie sera construite

La mairie de Beni au Nord-Kivu va revêtir d’une nouvelle robe, une année après son incendie par des manifestants en colère lors marches anti-Monusco dont les actions ont été jugées d’inefficaces.
Le gouverneur Nzanzu Kasivita a donné le go des activités de construction de cet édifice ce mardi 19 janvier 2021.

Le coût global de ce projet s’élève à 310 milles dollars américains.
La durée exécution des activités est évaluée à six mois. Ce projet est financé par le consortium du projet  » Ensemble pour Beni » et sera exécuté par l’ONG SIGEC.

Le gouvernement provincial et la Monusco contribuent 50 milles dollars américains.

 » C’est un bâtiment qui a deux niveaux à savoir le rez-de-chaussée et le premier étage. Le coût du projet y compris ameublement sans l’aménagement extérieur est évalué à 310 mille dollars américains et la durée d’exécution de ce projet est de six mois » a expliqué l’ingénieur Papy Kasomo, concepteur de la maquette de l’ouvrage.

vu du plan de la nouvelle mairie de Beni

Le maire intérimaire de Beni, Muhindo Bakwanamaha souligne que la main d’oeuvre locale a été prise en compte. Il remercie le gouvernement provincial et la Monusco pour leur appui dans ce projet.

Au même moment, le gouverneur du Nord-Kivu Nzanzu Kasivita a inauguré ce mardi deux ouvrages construit sur financement de son institution. Il s’agit des ponts Kaliva reliant les quartiers Malepe et Mupanda et le pont Alpha reliant les quartiers Butsili à Tamende.

C’est le 29 novembre 2019, en rappel, que la mairie de Beni sera incendiée lors des émeutes populaires exigeant le départ de la mission onusienne à Beni. Ces manifestations ont dégénéré pendant près d’une semaine dans cette partie du pays.

Jonathan KATALIKO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.