Beni: plus d’un an après sa conquête, l’un des anciens grands bastions ADF transformé en grainier

La vie reprend petit à petit dans le grand campement des rebelles Ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) de Kididiwe, situé dans la partie périphérique de Beni-ville. Cela intervient après la conquête de ce bastion important des rebelles par les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC).

L’armée avait livré un combat sanglant afin de récupérer ce grand verrou des ADF, affirme le commandement des opérations SOKOLA1 grand Nord. Des dizaines des paysans s’y sont déjà installés depuis une année dans le but d’y effectuer les activités champêtres.

Les champs des riz, des maïs, des haricots sont désormais visibles à Kididiwe.

Nous sommes à Kididiwe depuis une année, nous vivons en parfaite relation avec l’armée qui nous protège » a expliqué un agriculteur.

Une route construite par le génie militaire sous l’appui de la Monusco y a été tracée pour ravitailler la ville de Beni en vivre dont des légumes. Les motocyclistes effectuent beaucoup des mouvements pour transporter les agriculteurs.

Pour se rassurer du retour total de la sécurité à Kididiwe, le commandement des opérations SOKOLA1 grand-Nord accompagné du comité urbain de sécurité, de la société civile a effectué le mardi 27 avril 2021, une descente sur place.

Le général major Péter Cirimwami, commandant des opérations, a affirmé que l’armée a déjà installé un camp dans cet ancien grand bastion des rebelles. Il affirme que l’armée se démène pour restaurer la paix en ville tout comme en territoire de Beni, où certaines incursions des rebelles ADF sont rapportées.

Nous devons travailler ensemble pour voir comment décourager les attaques de l’ennemi. Nous devons avoir la même perception du problème » a-t-il expliqué.

La violence meurtrière des rebelles est toujours signalée dans la région malgré les efforts mené par l’armée congolaise.

La nuit du dimanche au lundi dernier, 5 civils ont été tués dans la région de Beni par des assaillants dans le secteur de Beni-Mbau.

Jonathan KATALIKO

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.