Beni: Le député Anselme Kitakya condamne les attaques ADF à Isale-Bulambo

Face à la recrudescence de l’insécurité en territoire de Beni et Ituri, caractérisés par des massacres de la population par fusils et machette, l’elu de Beni aux dernières législatives Anselme Paluku Kitakya hausse le ton et condamne des tueries.

Il a tout de même tapé d’un poing sur la table condamnant le dernier carnage survenu dans le territoire de Beni au groupement Isale-Bulambo dans le village de Muthendero qui a occasionné un déplacement massif de la population vers les zones sécurisées.

Ainsi, se confiant à la presse ce jeudi 23 Septembre 2021 à Goma, le député provincial Anselme Paluku Kitakya a encouragé les forces armées de la République Démocratique du Congo à doubler d’efforts pour anéantir tous les groupes armés qui endeuillent la région de Beni.

Tout en partagent la douleur de la population, il l’a demandé à regagner leurs villages pour éviter l’occupation par l’ennemi.

«Je partage la douleur de la population qui a été contrainte au déplacement pour ensuite vivre dans la précarité dans les milieux d’accueil après que plusieurs ménages aient vu leurs membres tués dans cette barbarie, leurs habitations brûlées et leurs biens pillés par l’ennemi », se désole Anselme Kitakya

Lors de la profanation de cet endroit sacré de la communauté Nande, le porte-parole de l’armée, a dans un point de presse animé à Beni, fait savoir qu’il s’agirait du mode opératoire des Mai-mai tandisque certaines langues accusent les ADF, auteurs de plusieurs tueries dans la région de Beni-Ituri depuis 2014.

Gloire BAKYAHULENE

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.