Beni: Exigeant la fin de l’état de siège, l’activiste Ushindi tué à bout portant

Un militant du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a été tué ce lundi 24 janvier 2022, dans une manifestation exigeant la fin de l’état de siège, instauré par le président Félix Tshisekedi, en mai 2021, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Monsieur Mumbere Ushindi Dorake, 22 ans a été atteint par balle dans un rassemblement des jeunes vers le petit marché de Kanzuli puis mourir quelques heures après, selon Fabrice Mulwahali, militant de la LUCHA, section Beni.

« Notre camarade MUMBERE USHINDI DORAKE (22 ans) vient d’être tué par la Police à Beni au cours des manifestations citoyennes dénonçant la persistance de l’insécurité en dépit de l’état de siège. USHINDI est le 3è militant de la LUCHA tué dans les mêmes circonstances », confirme cette structure non partisane sur Twitter.

Tôt le matin la tension a été tendue en ville de Beni. Des jeunes ont manifesté majoritairement dans la commune de Bungulu et Mulekera pour exiger la fin de tuerie et la suspension de la mesure de l’état de siège. Les forces de défense et de sécurité qui ont été déployées sur terrain ont tiré plusieurs coups de balles et de bombes à gaz lacrymogènes afin de disperser les manifestants.

Une trentaine des personnes ont été interpellées selon une source de la police qui affirme que la PNC est entrain de maîtriser la situation sécuritaire.

Consécutivement à cette manifestation, les activités socio-économiques et scolaires ont tourné au ralenti ce Lundi en ville de Beni.

Cette manifestation de la synergie des mouvements citoyens et groupes de pression de Beni exigeant la fin de l’état de siège a été interdite par le maire policier Muteba Kashale Narcisse.

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.