Beni : « C’est le temps de la paix », rassure Tommy Tambwe, coordonnateur du programme de DDRC-S

Le coordonnateur du programme de Désarmement, démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation ( DDRC-S), Tommy Tambwe Ushindi a appelé lundi 10 janvier 2022, à Beni, les groupes armés locaux et étrangers, qui, écument la région de Beni et ses environs à déposer les armes.

Selon lui, le vœu du président de la République, Félix Tshisekedi est de restaurer la paix dans cette partie du pays, en proie à l’insécurité.

« Il y a un temps pour tout c’est ce que la bible dit, il y a un temps pour la guerre et pour la paix donc le temps que nous avons c’est le temps de la paix, la paix en RDC, la paix dans l’Est de la RDC, la paix à Beni, la paix dans tous les villages du Nord-Kivu, c’est le vœu du chef de l’État », a-t-il expliqué, en demandant à tous les groupes armés de faciliter ce processus.

« Je lance un message à tous les groupes armés qui ont pris les armes au nom d’une certaine idéologie patriotique ou religieuse quelque soit le motif de comprendre maintenant c’est l’heure de la reconstruction du pays, c’est de l’heure de la paix. Je leur adresse ce message de saisir la main tendue du chef de l’État afin de déposer les armes et de rejoindre le programme DDR car c’est le programme qu’il faut maintenant,… », a fait savoir Tommy Tambwe Ushindi, le coordonnateur du programme de Désarmement, démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation (DDRC-S).

D’après lui, ce programme va aider aux anciens combattants de s’intégrer dans la vie civile ou dans la vie militaire.

« ( … ) Le programme DDR c’est le programme qu’il faut maintenant qui va aider aux anciens combattants d’intégrer la vie civile au sein de leur communauté et ceux-là qui sont encore jeunes qui remplissent les critères pour intégrer l’armée ils doivent absolument passer par le processus DDR et par la suite ils vont aller auprès des services publics du ministère de la défense des FARDC et de la police pour s’enregistrer et répondre à tous les critères qui sont exigés pour les services de l’armée et de la police. Je suis très clair là dessus. Il ne s’agit de DDR qui intègre automatiquement les groupes armés dans l’armée nationale ou leur intégration automatique dans l’armée avec leur grade,… », a-t-il précisé.

Par Jonathan Kataliko

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.