Bas-Uélé/Élection du Gouverneur : 4 candidats indépendants retenus dont Mike Mokeni.( PORTRAIT )

Le secrétariat exécutif provincial de la commission électorale nationale indépendante, CENI/Buta a affiché la liste des candidats retenus pour les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs prévues le 06/05/2022.

Sur les valves de cette centrale électorale, la liste affichée répertorie les noms de quatre tickets ayant officiellement déposé leurs candidatures, tous des indépendants après ajout, retrait et substitution.

Qui est Mike David Mokeni?

Découvrez ce portrait robot de Mike David Mokeni, Une étoile montante et incontournable adepte du développement durable.

Taille fine, allure d’un homme qui cultive une grande circonspection, ouvert et convivial, charitable et toujours prêt à servir la communauté comme ses semblables, regard résolument tourné vers l’avenir, homme aux idéaux pointus, démarche plutôt sûre, manager, capable de convaincre les vrais investisseurs pour son Bas-Uelé qu’il chérit tant … C’est Mike David Mokeni.

Avec d’autres collègues tout aussi habité par l’idéal de se former dans le but de s’impliquer dans le développement comme tel, Mike David Mokeni n’a qu’une seule ambition, celle de devenir un homme complet et utile pour la société.

Les habitants de la Grande Province Orinetale avant le démembrement et ceux de la province du Bas-Uelé ainsi que la ville de Buta en particulier reconnaissent et déclarent avec satisfaction qu’ils ont vu et observé venir à grand pas mieux, pas de géant cette étoile montante de la jeunesse, nouvelle énergie.

Féru des initiatives et des actions du développement.

Pour Mike Mokeni, le développement est non seulement une passion, mais aussi une seconde nature.

C’est pourquoi, il consacre des tranches des journées et même des nuits importantes à la réflexion sur la manière d’améliorer les conditions d’existence des populations et la transformation de son milieu naturel à savoir : la province du Bas-Uelé.

Né à Kisangani chef-lieu de la Grande Province Orientale, Mike David Mokeni vit une expérience différente par rapport à son territoire de Buta.
Cette expérience acquise va continuer à s’enrichir avec ses études au collège Maele ainsi que son séjour en Afrique du Sud, en Tunisie et en France où il entreprend brillamment une carrière footballistique au même moment qu’il parfait ses études universitaires, en Tunisie.
En vivant ces nouvelles expériences de vie, Mokeni s’intéresse vivement à la façon de travailler des autres, à leur manière de transformer les milieux.

Dans cette démarche, l’homme ne voit que son milieu naturel, le Bas-Uelé qu’il faut à tout prix engager sur la voie du développement et de la modernité.
Cette passion se transforma vite en obsession pour le développement du Bas-Uelé.
Dans ce cadre, Mike David Mokeni fait des projections, des simulations et des calculs heureux pour un Bas-Uelé futur qu’il voit déjà dans les sérails du développement.

En tout cas, le jeune nouvelle énergie Mike Mokeni ne se fatigue pas de carresser son merveilleux rêve pour la transformation de la province du Bas-Uelé avec un rayonnement sur l’ensemble de la Grande Province Orientale.

Passionné du développement

Gagner un pari comme celui du développement d’une entité comme le Bas-Uélé longtemps rentrée dans le coma pratiquement confirmé par la Dynamique pour le Développement du Bas-Uélé, DDBU en sigle lors de sa sortie officielle à l’aube du démembrement constitutionnel de la RDC, Mike David Mokeni s’investit résolument dans la quête des moyens pour matérialiser son rêve.

Comme Dieu est toujours du côté de ceux qui se préoccupent de la survie et du bien être des autres, le Tout Puissant a entendu les prières de Mike David Mokeni et l’a comblé de beaucoup de grâces dans les domaines de sa prédilection.

Il rentre au pays, Mike David Mokeni s’intéresse vivement à la promotion de la jeunesse.

À la tête d’une entreprise privée spécialisée dans la fourniture des générateurs ( groupes électrogènes ), l’unique de ce genre dans la ville de Kisangani, Mike David Mokeni approche une des grandes équipes de football de Kisangani et postule pour diriger ce grand club boyomais, l’AS NIKA pour ne pas le citer.

Il va s’impliquer davantage et a sauvé de justesse l’Amical Sportif NIKA de sa descente visiblement aux enfers.

Il a mis à profit son riche parcours comme jouer de football.
Malgré son jeune âge, Mike David Mokeni connait parfaitement le fonctionnement de cette discipline sportive et les 17 lois qui le régit.
Il avait évolué au championnat provincial au sein des étoiles d’Or de Kisangani, Olympique Club Singa Mwambe avant de poursuivre sa carrière en Afrique du Sud, en Tunisie et en France.

Aspirant représentant du peuple

Aux élections générales organisées dans notre pays fin décembre 2018, Mike David Mokeni approche sa base naturelle du Bas-Uelé et précisément à la circonscription électorale du territoire de Buta.

Cette position va le rapprocher davantage de son milieu naturel pour lequel il combat le bon combat.

C’est ainsi qu’il se rapproche inoxerabblement de sa base et a battu une campagne digne et est sorti deuxième de la liste.

Malheureusement, le territoire de Buta n’avait qu’un seul siège. Ceci a permis à Mike David Mokeni de se rapprocher davantage de son peuple mais, surtout de vivre les réalités réelles du terrain.

C’est ainsi qu’en possession de données fiables et organisées, il aspire apporter du changement qualitatif et quantitatif.

Mike David Mokeni a alors la chance de porter très haut la voix du Bas-Uelé et planifier des vraies actions de développement à la base.

Multiplier les actions en faveur de la population

L’entrepreneur Mike David Mokeni est un véritable passionné des actions du développement.
Pour lui, le développement passe par la culture, par la religion, par la santé, par l’éducation pour ne citer que cela.

Mike David Mokeni estime que le développement peut se planifier à partir d’un ensemble complexe qui comprend les connaissances, les croyances , la morale, les coutumes et toutes les autres aptitudes et habitudes que l’homme acquiert en tant que membre d’une société.

De plus, la religion permet à l’homme de raffermir sa foi et donc de faire confiance à lui-même pour se développer.
Par ailleurs, Mike David Mokeni ne cesse d’affirmer haut et fort que l’éducation reste le socle de tout développement.

D’où son penchant pour l’amélioration des conditions d’apprentissage des écoliers ainsi que tous ceux qui interviennent dans ce secteur.

Avec son humilité prouvée, Mike David Mokeni pourrait aussi compter avec les conseils des parents, aînés et autres, particulièrement son défunt père d’heureuse mémoire, le Patriarche Raymond Mokeni Ekopikane, ( paix profonde à son âme ) puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait orienté son fils bien aimé à faire le plaidoyer auprès de tous les circuits car, sur base de sa longue et riche expérience dans divers domaines de la vie qu’il avait avant que l’Éternel ne l’appelle dans son royaume céleste.

Aux âmes bien nés, la valeur n’attend point le nombre d’années

Mike David Mokeni est de la race de ces hommes d’État qui cultive la modernisation en tout et pour tout.

L’homme estime que la vie est une arène où des efforts doivent se croiser pour construire un avenir radieux.
Et, fournir un effort nécessite de la concentration et non la distraction. *Cela appelle donc une vision réaliste des choses.

L’obtimisme et le sérieux restent les maîtres mots pour Mike David Mokeni.

Sébastien MULAMBA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.