Affaire sardines avariées à Kisangani: La société Socimex fixe l’opinion et redonne confiance à ses clients

M. Donan Eyanga responsable de l’administration de la société Socimex sous direction de Kisangani a, dans une interview exclusive accordée à Kis24.info ce jeudi 27 octobre 2022, démenti les propos du député national Eliezer Ntambwe selon lesquels une cargaison des sardines « Anny » avariées serait embarquée à Kinshasa en destination de Kisangani.

D’après M. Donan Eyanga, par inattention des manutentionnaires, quelques cartons (27) de sardines étaient tombés pendant le chargement et les sardines qui y contenaient suintaient sans que ces derniers ne s’en rendent compte.

« Lors de chargement, les manutentionnaires ont fait tomber les cartons de sardines, comme les cartons de sardines Anny est à ouverture facile, ces sardines suintaient et les manutentionnaires les ont embarquées à cet état dans le bateau. Après deux jours, ces sardines commençaient à dégager des mauvaises odeurs, c’est alors que les gens ont ramassé cette information », a expliqué M. Donan Eyanga.

Et d’ajouter : « il y a des décennies que nous importons toujours la sardine Anny, nous n’avons jamais apporter des produits avariées à Kisangani. Ce qui se dit n’est réel » a-t-il renchéri.

OCC, témoin oculaire !

D’après un procès verbal de l’inspection des denrées alimentaires d’origines animales, végétales et minérale, sous-produits, dérives et autres émis par l’inspection provinciale de pêche et élevage consulté par kis24info, révèle que cette cargaison ne contient pas des sardines avariées.

«…en bon état de conservation lors de l’expertise, sauf 23 cartons mouillés par huiles(triage). » conclut le présent procès verbal signé par l’inspecteur Mutombo Shindi.

Madeleine Nikomba prudente

Informée au travers des médias sociaux sur l’existence d’une cargaison des produits «impropres» à la consommation, Madeleine Nikomba, Gouverneure de la Tshopo a, conviée le chef d’antenne OCC Kisangani et tous les services connexes à une réunion d’information dans son cabinet de travail. Au cours de cette réunion, la Gouverneure de la Tshopo à, avec un ton ferme instruit ses hôtes à prendre des dispositions nécessaires pour protéger la population en stoppant par les moyens légaux tout danger sur ce secteur.

«Je n’ai pas besoin d’une population malade. Que le Directeur provincial de l’OCC puisse signaler les points de contrôle de Lokutu et Lokumete à renforcer la surveillance du fleuve Congo pour éviter tout déchargement. Que la Division de Transcom fasse également pareil en alertant les agents commis dans différents endroits aux abords du fleuve Congo. Que le commissaire fluvial contacte son collègue de Kinshasa pour avoir le nom du port que ce bateau avait chargé, son nom ainsi que la date qu’il va quitter Kinshasa pour Kisangani. » Instructions de Madeleine Nikomba après une réunion qui a réunit le chef de division de Transcom, le commissaire fluvial, le Directeur provincial de l’OCC ainsi que le député provincial Jacques Mandiongwe.

Toutefois, la société Socimex se dit près d’accueillir les services de l’État pour le contrôle de cette cargaison lors de son arrivée à Kisangani car le bateau est encore à Kinshasa, indique notre source.

Par ailleurs, la société Socimex, exhorte ses aimables clients à leur faire confiance car le souci de Socimex est d’apporter des produits de qualité pour leur consommation, a conclu M. Donan Eyanga responsable de l’administration à Socimex.

Joseph KIPALA

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.