3eme vague de Covid-19: les cliniques universitaires de Kisangani de nouveau désinfectées

Après le renforcement des gestes barrières édictés par les autorités provinciales de la Tshopo, les cliniques universitaires de Kisangani ont été de nouveau désinfectées. C’est dans l’optique d’empêcher la propagation des maladies contagieuses que la Division Provinciale de la Santé, sur demande des autorités des cliniques universitaires, a procédé, mardi 20 juillet, à la désinfection de cette structure sanitaire.

Les cliniques universitaires sont parmi les centre de traitement Covid-19. Selon Madame Antoinette Letcho, Administratif et gestionnaire des cliniques, la régularité du nettoyage sera permanente comme jamais.

 »Nous recevons beaucoup de malades, chacun avec sa patologie et notre environnement doit être sains. Pendant cette période de Covid-19, nous sommes obligés de multiplier cette activité pour rendre l’hôpital dans un état de propreté. » a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, Justin Fundi, ingénieur superviseur de ces travaux de purification, il y a des difficultés. Toutefois; les agents s’adaptent pour relever le défi quelque soit les moyens maigres mis à leur disposition.

 »Là où il y a des cas positifs, nous devons toujours être là pour décontaminer. Mais le problème actuel, c’est l’équipement et la motivation des équipes de prise en charge. » a-t-il lancé.

Il sied de signaler que la Tshopo a enregistré 601 cas positifs depuis l’avènement du covid19 et classée parmis les provinces les plus touchées par cette troisième vague de covid-19. L’hôpital Universitaire a été désinfecté pour la dernière fois, il y a 6 mois passés.

DavidGaston MUKENDI

Steves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.