08 mars, Édition 2022 : La femme de la Tshopo a une mission pour « sauver cette province »

Les femmes des différentes confessions religieuses de la province de la Tshopo étaient réunies, ce lundi 07 mars 2022, dans un culte oecuménique dédié au mois de femme célébré chaque le 08 mars de l’année, à la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire à Kisangani, chef-lieu provincial de la Tshopo.

Plusieurs personnalités de la ville ont prit part à cette activité purement féminine car mettant au devant de la scène la femme. Elle-même a dirigé le culte, les prières et a fait des déclarations. Parmi les personnalités clés visibles dans cette messe, on peut citer entre autre : la première Tshopolaise Madame Annie Abibu, l’épouse du gouverneur ai de la province, Madame Albertine Likoke, ministre de genre famille et enfant, la Maire adjointe de la ville de Kisangani Eugénie Wandandi, le président du CALCC, Sephorien Mutabi et plusieurs autres femmes leaders politiques et sociales.

Dans son mot de circonstance, la ministre de genre, famille et enfants, Albertine Likoke a demandé aux femmes de la Tshopo de jouer pleinement leurs rôles tels furent Ruth, Esther, Sarah et Élisabeth dans la Bible. Ces dernières ont joué pour le développement de leurs communautés.

C’est ainsi que la ministre provinciale a indiqué que la femme de la Tshopo a une mission pour sauver la Tshopo et la RDC. Pour y arriver, « Nous devons marqué le temps, prier, travailler, transformer et contribuer aux développement de la RDC», a renchéri Albertine Likoke.

Pour sa part, la prédicatrice du jour, Pasteur Annie Kasadi a expliqué aux participantes d’être des femmes réellement fortes, d’épanouissement, du développement, des femmes Héroïnes et capable de lutter contre le changement climatique.

Signalons que cette activité rentre dans le cadre de la journée internationale de la femme qui est organisée par le ministère de genre famille et enfant.

En RDC, cette journée sera commémoré sous le thème central : Promouvoir l’autonomisation des femmes et des jeunes filles ainsi que l’égalité dans le contexte de lutte contre le changement climatique et réduction des risques des catastrophes ». Dans la Tshopo, le thème provincial retenu est notamment : « L’égalité des sexes pour la participation de tous dans la restauration de l’écosystème pour un avenir durable dans la Tshopo ».

Signalons que plusieurs activités sont prévues ce mois de mars afin de commémorer la femme. Ce mardi, un défilé des femmes de la Tshopo est au rendez-vous.

Sandrine LOILO

Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.